Prière pour la paix

Cécile Pache
Cécile Pache

A 17h, nous nous sommes rendus à l’église St-Nicolas, pour la « prière pour la paix ». Cette prière du lundi soir a commencé dans les années 1980. Initiées par des groupes du mouvement de la paix en RDA, qui étaient rattachés aux Eglises, ces réunions permettaient de prier, de parler de son vécu et de ses espoirs, de protester, de se réfugier. L’église St-Nicolas est ainsi devenue un symbole de la révolution pacifique jusqu’à la chute du mur de Berlin en 1989.

Vivre cette prière avec la CMER a été un moment fort de communion. Lors de la célébration, des délégués de Colombie, du Nigeria et du Moyen-Orient ont partagé des nouvelles de leurs pays respectifs. Puis des représentants de différentes régions du monde ont intercédé : pour l’Afrique, l’Asie, les Caraïbes, l’Europe, l’Amérique latine, le Moyen-Orient, l’Amérique du Nord, et le Pacifique.

Prière pour la paix à l’église St-Nicolas
A la sortie de la prière, nous prenons une photo avec le président de la CMER. De gauche à droite: Sarah (déléguée suisse), Annapaola (déléguée italienne), Priscille (déléguée mauricienne), Jerry Pillay (président de la CMER), Cécile (déléguée suisse).

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.